Vous êtes ici

Policeschoul um Verluerekascht

Questions parlementaires Justice et sécurité Claude Lamberty Max Hahn

Bis 2018 sollen 346 nei Policebeamten agestallt ginn. Dat bedeit, datt an der Policeschoul um Verluerekascht bal duebel esou vill Schüler sollen ënnerkommen. Ginn déi aktuell Infrastrukturen duer fir esou vill nei Schüler? D’Deputéierte Max Hahn a Claude Lamberty hu dat beim zoustännege Minister nogefrot.

Question

Monsieur le Président,

Nous avons l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 de notre Règlement interne, nous souhaitons poser la question suivante à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure:

« Afin d’augmenter l’effectif des agents de la Police Grand-ducale, la politique de recrutement a été revue afin d’admettre un plus grand nombre de candidats à la formation de base.

Pour l’année 2015, 105 candidats ont été admis à ladite formation, ce qui représente une augmentation d’environ 75% du nombre d’élèves par rapport aux années précédentes. Sachant que 280 candidats se sont présentés à l’examen cette année, le nombre de candidats admis à la formation de base pourrait à nouveau se situer aux alentours des 100 élèves. Il s’agit de mesures nécessaires afin d’atteindre le nombre de 346 policiers d’ici 2018.

Concernant l’instruction tactique de base qui se déroule à la caserne Grand-Duc Jean à Diekirch, la police peut recourir sur le plan logistique à une collaboration avec l’Armée luxembourgeoise. Par contre l’école de police située au Verlorenkost aurait atteint ses capacités maximales. En plus d’une infrastructure trop petite, le nombre du personnel enseignant n’aurait pas été adapté en fonction du nombre grandissant d’élèves. Le déplacement des élèves lors de la formation est assuré par une flotte de camionnettes, dont le nombre ne saurait prochainement plus être en adéquation avec le nombre d’élèves.

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Sécurité Intérieure:

  • Monsieur le Ministre peut-il confirmer les informations relatives aux difficultés rencontrées ?
  • Le cas échéant, Monsieur le Ministre compte-t-il remédier à la situation au niveau de l’infrastructure, du cadre enseignant et des moyens de transport, et par quels moyens? »

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’expression de notre très haute considération.

Claude Lamberty et Max Hahn
Députés

Réponse de Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure Etienne SCHNEIDER à la question parlementaire n°2221 du 11 juillet 2016 des honorables députés Max Hahn et Claude Lamberty.

Jusqu’en 2014, le nombre maximal de volontaires de police autorisés par le Gouvernement se situait entre 50 et 65. En 2015 le Gouvernement a décidé d’admettre à la formation de base les 106 candidats ayant réussi  les épreuves de sélection. Lors de sa séance du 22 juillet 2016, le Conseil de Gouvernement a décidé d’admettre à la formation de base l’ensemble des candidats qui réussiront les épreuves de sélection.

La Police s’est engagée à offrir les infrastructures nécessaires pour assurer une formation de qualité à tous les volontaires de police.

L’Ecole de Police a pris des mesures visant à optimiser la gestion des moyens et le management.  Par ailleurs, des projets d’aménagement infrastructurels ont été engagés. Ainsi, l’ancien réfectoire et l’ancienne cuisine sont réaménagés en trois salles de classe pouvant accueillir 40 élèves chacune, la salle des fêtes est transformée en salle informatique avec 85 postes de travail et les capacités en armoire-vestiaires sont augmentées à 110 unités pour les volontaires de police de 2e année.

Il est par ailleurs prévu que l’Ecole de Police puisse recourir ponctuellement à la salle de conférence de la direction de la circonscription régionale de Luxembourg.

Il subsiste certains problèmes infrastructurels au niveau des vestiaires et des sanitaires du Centre National des Sports et de l’absence d’une salle sociale pouvant accueillir les  volontaires de police de 2e année, non casernés, pendant la pause de midi.

L’Ecole de Police dispose d’un pool de 14 camionnettes auquel elle peut constamment recourir,  de manière  flexible et suivant les besoins. En cas d’impasse prévisible, pouvant survenir en cas de  déplacement simultané de tous les volontaires en même temps, la Police prévoit de recourir à des camionnettes de location.

En ce qui concerne les ressources humaines, l’effectif du cadre enseignant de l’Ecole de Police est resté constant au cours des dernières années. Afin de faire face à la politique de recrutement renforcée, l’Ecole de Police figure parmi les unités à renforcer dans la stratégie quinquennale d’affectation du personnel de la Police grand-ducale. A court terme, la Police a affecté deux fonctionnaires supplémentaires à l’encadrement de l’Instruction tactique de base.

 


Claude Lamberty

Max Hahn

Fichier attachéTaille
Icône PDF 20160711_2221_q.pdf99.46 Ko
Icône PDF 20160810_2221_r.pdf497.94 Ko