Sie sind hier

Décharge de déchets illégale en France: quel impact sur l'Alzette?

Parlamentarische Fragen Nachhaltigkeit, Natur- und Umweltschutz Gusty Graas

Récemment une décharge de déchets illégale a été découverte dans la commune de Rédange en France. Située à proximité du ruisseau Beler, un affluent de l'Alzette, cette décharge risque de polluer ces deux cours d'eau notamment par le suintement d'eaux pluviales. Qui plus est, la commune de Rédange a annoncé qu'elle ne compte pas enlever les ordures. Ainsi celles-ci risquent de polluer l'Alzette de manière continue. Le député du DP Gusty Graas a adressé une question parlementaire à Madame la Ministre de l'Environnement pour savoir quelles mesures elle compte prendre face à cette situation.

Question

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 83 de notre Règlement interne, je souhaite poser la question parlementaire suivante à Madame la Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable :

« Comme il est précisé dans un article de presse récent, une décharge de déchets illégale a été découverte dans la commune française de Rédange. Située à proximité du ruisseau Beler, un affluent de l’Alzette, cette décharge risque de polluer ces deux cours d’eau, notamment par le suintement d’eaux pluviales.

De plus, il ressort de l’article précité que la commune de Rédange n’envisage pas de faire enlever les ordures, mais compte attendre la fin du procès pour que les coupables le fassent eux-mêmes.

Au vu de ce qui précède j’aimerais poser les questions suivantes à Madame la Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable :

  • Les services de Madame la Ministre ont-ils été informés par les autorités françaises des faits relatés ci-dessus ?
  • Dans l’affirmative, des évaluations spécifiques de la qualité d’eau de l’Alzette sont-elles prévues afin de déterminer si celle-ci est affectée par la décharge en question ?
  • Quelles mesures Madame la Ministre envisage-t-elle de prendre afin de limiter le risque d’une pollution de l’Alzette ?
  • Madame la Ministre entend-elle intervenir auprès des autorités françaises afin que les déchets soient enlevés dans les meilleurs délais ? »

 

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’expression de ma très haute considération.

 

Gusty GRAAS

Député


Gusty Graas